CU4057 - AOC - Penser le travail

CU4057 - AOC - Penser le travail

Objectifs

Objectif général :

Le travail a des incidences qui vont bien au-delà du seul monde du travail. Au travail, on peut en effet apprendre le respect de l'autre, la prévenance, la solidarité, la délibération, les principes de la démocratie. On peut aussi y apprendre l'instrumentalisation de l'autre, la duplicité, la déloyauté, le chacun-pour-soi, la lâcheté, le mutisme. De sorte que l'organisation du travail s'offre toujours comme un lieu d'apprentissage de l'implication ou de la désertion des espaces politiques.
Cet enseignement aura donc pour but de discuter les enjeux psychiques du travail à partir d’une théorie spécifique nommée psychodynamique du travail. Ainsi présenterons-nous les différentes formes de décompensations psychopathologiques en lien avec le travail dont le suicide en constitue la face la plus bruyante sur le plan médiatique.
En outre, le but sera de mettre en débat la place qu’occupe le travail dans notre société pour en dégager son caractère central.
In fine, l’idée est d’inciter les étudiants à débattre sur les différentes conceptions du travail existantes et dont ils pourront être d’une manière ou d’une autre les garants.

Objectifs détaillés :


Travail, situation de travail, organisation du travail
• Le travail réel comme énigme entre "description gestionnaire" et "description subjective" du travail. La construction des compromis entre organisation prescrite et organisation réelle du travail.
• L'intelligence en situation de travail. Les conditions de la mobilisation de l'intelligence à partir d’une réflexion sur le travail des pilotes.
• La coopération et la construction de règles de travail. La délibération, la parole et l'écoute dans les situations ordinaires de travail.
• Psychodynamique de la reconnaissance et de l'accomplissement de soi dans le travail.
• Division sexuelle du travail, rapports sociaux de genre et construction de l'identité.
• Apport de la psychodynamique du travail à l'analyse des relations entre travail et hors-travail. Place du travail dans l'articulation entre ordre singulier et ordre collectif. Problèmes théoriques posés par les contradictions entre théorie du sujet et théorie de la société.
• Stratégies défensives contre la souffrance. Incidences de la souffrance et des défenses sur la mobilisation de l'intelligence en situation de travail.
• Travail et politique : quels enjeux ?

En bref

Crédits ECTS 1

Contact(s)

Responsable pédagogique

Karine LAGRÉE

Tél : +33 5 62 17 45 00

Email : karine.lagree @ enac.fr